Yanmar

La midi-pelle ViO82 en action.

03:15
21-05-2019

Yanmar à la Bauma 2019 avec sa gamme complète

Yanmar Construction Equipment Europe (CEE) présentera pratiquement toute sa gamme de machines compactes à la Bauma à Munich. Avec non moins de 34 machines sur un vaste stand extérieur, l’entreprise japonaise cumulant plus de 100 années d’expérience fait toujours la course en tête dans le domaine de l’équipement compact et veut le faire savoir.

Yanmar se proclame leader sur le marché des machines compactes. Avec plus de cinquante ans d’expérience dans la construction de mini-pelles, l’entreprise compte également parmi les valeurs sûres des dix plus importants fabricants d’engins de construction. Lors du salon professionnel Bauma qui se tiendra en avril, elle ne manquera pas de l’afficher clairement. Sur son grand stand, on retrouvera la quasi-totalité de la gamme d’engins compacts, de la mini-pelle SV08 pesant 1035 kg à la SV120 de 11 300 kg. Sans compter une série de sept chargeuses sur pneus, quatre tombereaux à chenilles compacts mais puissants, et une ou plusieurs pelles sur pneus.

Croissance continue

Yanmar

Avec sa flèche à volée variable, la ViO80-2PB a été spécialement conçue pour le levage, le déplacement et le positionnement de charges (Photo : Antoine Taccetti)

 

L’année 2018 s’est clôturée à nouveau sur une croissance sensible des ventes, qui ne s’explique pas uniquement par le design affûté, l’innovation technologique et le développement permanent. Bien que ces aspects soient cruciaux, la gestion économique de l’entreprise joue un rôle au moins aussi important dans la stratégie menant au succès. Ainsi, en 2016, Terex Compact Germany GmbH fut reprise par Yanmar. Dans l’usine située à Crailsheim, entre Stuttgart et Nuremberg, est fabriquée une remarquable série de mini- et midi-pelles, chargeuses sur pneus et excavatrices mobiles. L’entrepôt de pièces de rechange à Rothenburg près de Leipzig fait aussi logiquement partie de la reprise, car un point central d’approvisionnement s’avère de nos jours essentiel. C’est d’autant plus intéressant quand on sait que Yanmar possède un réseau de plus de 250 distributeurs en Europe.

Renouvellement de la gamme

L’acquisition de Terex Compact Germany par Yanmar a entraîné un important élargissement et renouvellement de la gamme d’engins compacts. Ce qui a provoqué à son tour un intérêt croissant, non seulement des secteurs des travaux publics, de la construction et du paysagisme, mais aussi de la part d’entreprises actives dans la pose de câbles et de conduites, la petite démolition et le génie civil. L’autre lieu de production européen se situe d’ailleurs au quartier général de Yanmar CEE à Saint-Dizier, dans le nord-est de la France.

Inventeur du zéro déport

Lors de la Pre-Bauma à Munich, l’événement permettant aux entreprises de partager leur actualité avec les journalistes, nous avons pu en savoir plus sur les nouveautés qui seront présentées sur l’énorme stand du fabricant japonais. Yanmar est un peu l’inventeur du concept zéro déport pour les mini-pelles. Parmi les quelque 20 mini- et midi-pelles qui seront visibles à la Bauma, environ 60 % pourront être classées dans cette catégorie.

Nouvelles midi-pelles

Yanmar

La ViO23-6 sera présentée en primeur à la Bauma 2019. Elle existe aussi en version canopy.

 

Yanmar présentera en première mondiale lors de la BAUMA 2019 deux nouveaux modèles de midi-pelles dans la classe des 8 à 12 tonnes :
la ViO80-2PB et la ViO82. Elles élargissent la gamme à 7 modèles, permettant aujourd’hui à chaque utilisateur de trouver la machine adaptée à son métier. Tant la ViO82 que la ViO80-2PB sont équipées du moteur diesel Yanmar 4TNV98C-WBV1, économe en carburant et pauvre en émissions, qui délivre 41,5 kW
(55,6 CV) de puissance brute, possède un mode Eco, plus une régulation faisant chuter le régime moteur après 4 secondes d’inactivité. Une autre nouveauté dont bénéficie la ViO82 est le système hydraulique indépendant (ViPPS2i), dont les deux pompes réduisent la perte de pression hydraulique, même pendant les opérations combinées du bras et de la flèche. Ceci permet de réaliser toutes les opérations de manière fluide et en simultané.

La ViO80-2PB est plus ou moins comparable en termes de capacité et d’innovation technique, mais est équipée d’une flèche à volée variable. Elle a été spécialement conçue pour le levage, le déplacement et le positionnement de charges. En inversant le cylindre de l’articulation de la flèche et en augmentant la pression hydraulique, on obtient un engin à la force d’arrachement particulièrement élevée. L’orientation du cylindre de l’articulation de la flèche permet aussi de lever la flèche plus rapidement et de la baisser plus lentement.

Equilibre parfait

A la Bauma, la nouvelle mini-pelle ViO23-6 attirera tous les regards. Il s’agira d’une véritable primeur, dont nous vous présentons la première photo. La version canopy pèse environ 2300 kg, tandis que celle avec cabine dépasse de peu les 2400 kg, un poids qui permet à la mini-pelle d’être transportée sur une remorque. Le moteur 3-cylindres à injection directe d’une puissance brute de 14,6 kW délivre une force d’excavation de 13,1 kN (bras standard) et une force de pénétration de 17,5 kN (godet).  La profondeur de fouille est de 2450 mm, tandis que le rayon de rotation arrière se limite à 690 mm. Yanmar a également doté cette nouvelle machine d’un système hydraulique ViPPS, le ViO Progressive 3-Pump System, afin d’arriver à l’équilibre parfait entre vitesse et puissance (vitesse de translation : 2,2 – 4,2 km/h).

Abonneer u op onze nieuwsbrief

en savoir plus: Bauma 2019 , Yanmar

Construire la Wallonie partners

DWSD+A Consult