Magazines / Nr 03 2019

Nr 03 2019

Des haies plutôt que de nouvelles routes

Après plus de 3 mois de négociations, l’arc-en-ciel éclaire de sa lumière tricolore la Wallonie. Juste à temps pour que nous puissions évoquer ici quelques intentions du nouveau gouvernement wallon dans les secteurs qui nous intéressent.

La Déclaration de politique régionale (DPR) pour la Wallonie 2019 – 2024 possède clairement des accents écologistes, ou du moins révèle une préoccupation environnementale dont on aurait aimé qu’elle fut également portée par les gouvernements précédents. De la plantation de 4000 km de haies pour favoriser la biodiversité au stop à la construction de nouvelles routes, de nombreuses mesures sont alignées qui vont dans le bon sens, celui d’un plus grand respect de la planète, de notre environnement et, par conséquent, de nous-mêmes et de ceux et celles qui nous suivront.

On remarquera entre autres mesures la confirmation du « stop à l’étalement urbain » pour 2050, avec réduction de moitié de la consommation annuelle foncière dès 2025. C’est presque demain!

La Confédération Construction a d’ailleurs réagi rapidement, saluant l’équilibre de la DPR 2019-2024 dans sa triple dimension environnementale, sociale et économique. En matière d’infrastructures, la CCW dit comprendre le « stop à l’extension des routes », mais estime que des exceptions devront rester possibles après 2025.
Et souligne le maintien du plan infrastructures de 2 milliards € pour l’entretien et de la sécurisation des voiries. La CCW se réjouit en outre que la rénovation des bâtiments et l’efficacité énergétique deviennent une « priorité régionale majeure » mais demande plus de progressivité dans les objectifs visant la neutralité carbone de l’ensemble du bâti en 2050.

L’annonce par le gouvernement de la nomination d’un futur maître-architecte régional wallon n’est pas innocente. Même si son influence sera limitée aux projets publics, celui-ci aura un rôle majeur à jouer en matière de cohérence spatiale et de qualité architecturale sur tout le territoire. Une cohérence spatiale qu’un autre maître-architecte, celui de Charleroi, appelle de ses vœux dans sa carte blanche en page 27.

Construire la Wallonie certes, mais pas n’importe où ni n’importe comment.

Ik wil graag een proefexemplaar of abonnement.

Je voudrais un(e):