molenbeek-quartier-tivoli-vue-13-161020-kopieren

Chaque immeuble possède une toiture végétalisée et un potager partagé.

03:28
24-09-2019

Tivoli GreenCity, Laeken | UN NOUVEL ENSEMBLE DURABLE POUR FAVORISER LA COHÉSION SOCIALE

Une architecture contemporaine, des techniques durables et une intégration parfaite dans le quartier, où se côtoient zone d’habitat et industrie portuaire. Tivoli GreenCity est sorti de terre pour devenir un nouveau lieu de vie à Bruxelles. Quelque 400 logements y dialoguent avec multiculturalité et réalité économique. En mettant l’accent sur une approche respectueuse de l’environnement.

Ce ne sont pas un ou deux, mais carrément quatre bureaux d’architecture et un architecte paysager qui se sont unis pour dessiner les plans de Tivoli GreenCity. Ils y ont planté onze immeubles répartis en cinq blocs, habillés et entourés de verdure. Cette collaboration unique entre différents bureaux a permis de donner à chaque bloc une identité propre. Couleur dominante blanche et accents durables réunissent les bâtiments en un ensemble cohérent et attrayant. Tout comme deux crèches, cinq jardins intérieurs, sept espaces commerciaux, un atelier pour vélos, plusieurs laveries, trois nouvelles voiries et une place publique.

molenbeek-quartier-tivoli-vue-11-integration-161010-kopieren

Le nouveau quartier est situé entre Bockstael, multiculturel et densément peuplé, et la zone industrielle du port de Bruxelles. (Photo : Simon Schmitt)

 

Mixité entre propriétaires et locataires sociaux

Tivoli GreenCity est totalement intégré dans le tissu urbain. Le nouveau quartier résidentiel se situe à proximité du canal, sur un ancien terrain de Belgacom délimité par les rues Claessens, du Tivoli et de Molenbeek. Coincé entre Bockstael, multiculturel et densément peuplé, et la zone industrielle du port de Bruxelles. Près de quatre cents ménages viendront s’y installer.

Plus de 70 pour cent des appartements sont vendus, tandis que les 30 autres pour cent sont mis en location comme logement social. Les logements sociaux sont répartis sur les cinq blocs afin d’éviter l’effet ghetto. La cohésion sociale se retrouve clairement dans l’ADN de Tivoli GreenCity.

Le blanc donne le ton, avec quelques accents verts en façade.

 

Place à la mobilité douce

Dès l’origine du projet, les développeurs ont misé sur une approche durable. Un tiers des logements est énergétiquement neutre. La totalité du complexe est au standard passif. La consommation des presque 400 ménages de Tivoli GreenCity est donc particulièrement basse. Par ailleurs, les habitants sont incités à opter massivement pour les formes alternatives de transport. Le parking souterrain ne compte que 300 emplacements pour voitures. Ce qui correspond à seulement 0,8 emplacement par appartement acquisitif et 0,6 par logement locatif. Par contre, on trouve 650 places pour vélos et un atelier de réparation. Les voiries du site sont aménagées pour rendre le trafic de transit impossible. La zone n’est pas sans voiture, mais tout y a été fait pour stimuler fortement la mobilité douce.  Piétons et cyclistes y sont rois. Le coup d’envoi du projet Tivoli GreenCity fut donné deux ans déjà avant la construction des immeubles résidentiels. En 2016, Greenbizz, le volet économique de ce projet mixte, ouvrait ses portes sur le site. Greenbizz rassemble sous un même toit des entreprises durables. Sur 8000 mètres carrés, starters et entrepreneurs déjà bien établis mettent l’économie circulaire en pratique, dans de multiples domaines : du café au textile, de la communication événementielle à la gestion énergétique.

Charte pour un habitat durable

Partant d’une vision écologique de la vie en ville, l’infrastructure de Tivoli GreenCity donne un fameux coup de pouce aux habitants. Les espaces communs sont alimentés en électricité verte produite par des panneaux photovoltaïques implantés sur tous les toits. Les systèmes individuels de ventilation et les échangeurs de chaleur des appartements y sont aussi raccordés. La surface entière des toitures – et donc aussi sous les panneaux solaires – est végétalisée.    

Chaque immeuble dispose également d’un potager partagé en toiture.  Celui qui habite à Tivoli GreenCity ne reste pas isolé dans ses efforts vers plus de durabilité : la collaboration est chaudement encouragée. Propriétaires et locataires signent une charte de durabilité avant d’entrer dans leur appartement. Il ne s’agit pas d’un contrat contraignant avec pénalités à la clé, mais plutôt d’une liste de recommandations pour participer au quotidien à la vie de leur quartier vert.

Cette charte de durabilité est une initiative de citydev.brussels et PARBAM. Propriétaire du terrain de Tivoli GreenCity et pouvoir adjudicateur, citydev.brussels a rendu la réalisation de ce quartier mixte et durable possible en octroyant les subsides nécessaires.   En tant que promoteur immobilier, PARBAM est le partenaire privé pour la partie résidentielle du projet.

L’inauguration de Tivoli GreenCity a donné lieu à une grande fête populaire. (Photos: Wim Straetmans)

 

Récupération et réutilisation de l’eau

Cette même démarche écologique a mené à une approche globale de la consommation d’eau. Tivoli GreenCity collecte les eaux pluviales pour les réutiliser, notamment dans les laveries communes et pour l’irrigation des zones vertes. Parallèlement, les eaux usées – appelées aussi eaux grises – sont recyclées. Les zones vertes jouent par ailleurs un rôle important dans la gestion de l’eau : la végétation retient une belle quantité d’eau et contribue ainsi à son absorption lente, son évaporation et son infiltration dans le sol. Ainsi, le réseau d’égouttage reste disponible pour la collecte des eaux pluviales et usées excédentaires.

Tivoli GreenCity n’a donc pas usurpé son appellation. Les nombreux efforts pour en faire un quartier durable résultent en une empreinte écologique limitée. Et en un label BREEAM communities. Pour célébrer comme il se doit la livraison du projet, une grande fête de quartier a été organisée. Une fête qui a rassemblé les habitants – tous les logements ont été depuis lors vendus –, les riverains, les partenaires de construction et le roi Philippe. Cette foule levant son verre à l’inauguration de Tivoli GreenCity marque le lancement réussi d’un nouveau lieu de vie et de travail, prônant solidarité et respect de l’environnement comme valeurs capitales.  

Tekst: Stephanie Demasure  
Beeld: Kairos

Abonneer u op onze nieuwsbrief

Informations sur le projet

Des toitures 100% photovoltaïques pour Tivoli GreenCity

Le projet Tivoli GreenCity vise à raccorder un quartier d’habitat dense de Laeken à la zone industrielle du port de Bruxelles par la requalification d’une friche urbaine. Toutes les constructions de ce quartier répondent aux critères ‘PEB passif 2015’ et 35 % des logements sont ‘zéro énergie’. Le quartier est desservi par un réseau de chauffage urbain, fournissant l’eau chaude pour le chauffage et le sanitaire. La production d’énergie est complétée par l’installation de panneaux photovoltaïques sur les toitures de tous les immeubles.

Ce projet a représenté un fameux défi, relevé par la société VMA Nizet, active dans ce domaine depuis une dizaine d’années. « Pour atteindre la performance énergétique très élevée exigée par le cahier des charges », explique Jacky Landuyt, responsable du bureau d’études de VMA Nizet, « nous avons dû installer des panneaux photovoltaïques sur l’entièreté des toitures, en tenant compte bien entendu des gaines de ventilation et des accessoires de sécurité. Il n’y a donc plus aucune place pour installer un panneau supplémentaire ! La partie ‘études’ du projet a été importante, car il fallait garantir un minimum d’ombre sur les panneaux afin de ne pas diminuer l’efficacité de ceux-ci. Une autre difficulté résidait dans le fait qu’il s’agissait de petits chantiers situés les uns à côté des autres, avec des toitures de tailles différentes et dont la finition et les étanchéités n’ont pas été terminées au même moment. »

Construire la Wallonie partners

Bouwinfo

FICHE TECHNIQUE

Maîtres d’ouvrage

citydev.brussels et PARBAM (Bruxelles)

Architectes

CERAU (Bruxelles), Atelier 55

(Watermael-Boitsfort)

ATLANTE (Watermael-Boitsfort),

YY Architecture (Uccle),

Atelier EOLE Paysagistes (Uccle)

Entreprises générales

BAM Contractors (Bruxelles), BPC (Bruxelles),

Jacques Delens (Watermael-Boitsfort)