Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Matériel et machines

Des chariots élévateurs à la réputation bâtie sur la robustesse et la fiabilité

Chariot élévateur thermique Linde H25 (série 1202) diesel.

Texte | Philippe Selke

Photos | Linde

30 septembre 2022 Temps de lecture 6 minutes

Partager cet article

Utilisés dans la chaîne logistique des matériaux de construction, les chariots élévateurs sont soumis à rude épreuve : travail en continu jusqu’à 8 heures par jour, charges lourdes, environnement poussiéreux et sol parfois inégal, … Réputés pour leur puissance, leur robustesse, leur fiabilité et leur ergonomie, les chariots Linde, thermiques et désormais aussi électriques, font le travail comme aucun autre.

Thermique ou électrique, tout dépend des besoins de chacun. Si auparavant, la puissance requise obligeait à se tourner vers la gamme thermique, c’est moins le cas aujourd’hui. Le choix se fera donc aussi sur la base d’autres critères. Mais quel que soit le choix, opter pour un chariot Linde sera toujours un bon investissement. 

Chariot élévateur électrique Linde X35 (série 1252 X).

Puissance et précision 

Ce qui distingue un chariot élévateur thermique Linde de ses concurrents est la fluidité de mouvement inégalée que procure la transmission hydrostatique brevetée, avec système bi-pédale. Un avantage déterminant dans les secteurs où le cariste travaille de nombreuses heures par jour, comme c’est le cas pour la manutention de grandes quantités de matériaux de construction. Une plus grande efficacité résulte en un gain de temps appréciable, synonyme de productivité accrue. La transmission hydrostatique, qui équipe la quasi-totalité des chariots élévateurs à gaz ou diesel Linde, assure une production de puissance inégalée et un contrôle au millimètre près. Elle fonctionne en effet en continu, de manière progressive et sans à-coups. Sans lui, le cariste doit actionner sans arrêt un inverseur pour passer de la marche avant à la marche arrière, et inversement.

La gamme de chariots élévateurs à moteur thermique Linde couvre des capacités de charge allant de 1,4 à 18 tonnes. Si le diesel est encore le carburant le plus utilisé, la part de chariots fonctionnant au gaz (CNG mais surtout LPG) s’élèverait dans notre pays à environ 40%. Moins coûteux que le diesel (une différence encore plus grande en ces temps de crise énergétique), le LPG permet aussi au moteur de chauffer plus vite, et donc de consommer moins. « Quant à l’hydrogène, il s’agit sans doute d’une solution d’avenir, mais elle n’est aujourd’hui intéressante que pour les clients disposant d’une flotte d’au moins 40 véhicules (tous types confondus), étant donné le coût de l’infrastructure à installer dans l’entreprise », explique-t-on chez Motrac, distributeur exclusif des chariots Linde en Belgique.

Chariot élévateur thermique Linde H35 (série 1202) LPG.

Puissance et silence de fonctionnement

L’électricité constitue une alternative aux carburants fossiles. Mais, jusqu’à présent, de nombreuses contraintes freinaient sa croissance. L’évolution technologique au niveau des batteries (du plomb aux batteries plomb-acide Nexsys et aux batterie Ion) va dans le sens d’une plus grande facilité de recharge. Avec l’introduction de la nouvelle série 1252 X de Linde, le secteur des matériaux de construction n’est plus condamné à utiliser des chariots thermiques. Les chariots élévateurs électriques X20 – X35 de Linde sont les premiers chariots électriques qui peuvent être utilisés comme un véritable équivalent de leurs cousins thermiques grâce à leurs performances élevées et à leur robustesse. Cela donne aux clients une liberté de choix absolue, leur permettant d’opter une solution silencieuse et zéro émission pour les applications les plus exigeantes, sans sacrifier les performances.

La fiabilité au rendez-vous, le service en prime

Thermique ou électrique, tout chariot Linde témoigne d’une robustesse sans pareille. Il a moins besoin de maintenance et se retrouve moins souvent contraint à l’arrêt. Et si cela arrivait malgré tout, Motrac intervient rapidement et peut s’appuyer sur un énorme stock de pièces. Car un chariot à l’arrêt signifie une productivité en berne pour le client. La panne idéale est cependant celle qui ne se produit pas. C’est la raison pour laquelle les clients exigeants se tournent naturellement vers Linde pour des machines mises à forte contribution.   

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Olivia Castelein

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureuse d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message