Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Projets

Bassin d’orage : l’acier galvanisé plutôt que le béton

21 avril 2020 Temps de lecture 3 minutes

Partager cet article

ORES, gestionnaire wallon de réseaux de gaz et d’électricité, a agrandi son site de Strépy-Bracquegnies par de nouveaux bureaux et un centre de formation. Cela a nécessité quelques aménagements souterrains afin de gérer les eaux pluviales. Deux produits proposés par la société Deschacht – une station de relevage et un bassin d’orage – y ont été installés.

Le zoning accueillant les nouveaux bâtiments se situait +/- 5 m plus bas que les égouts. Il était donc nécessaire d’installer un poste de relevage pour rétablir le niveau et permettre l’évacuation des eaux. L’entrepreneur général Galère et le bureau d’études BAEV ont confié l’aménagement des réseaux d’égouttage et des systèmes d’assainissement à l’entreprise Laurent Van Puyvelde. Celle-ci, travaillant depuis longtemps avec Deschacht, lui a passé commande d’une cuve adaptée à ce poste, permettant d’accueillir deux pompes de 60 l/sec.

4-kopieren

Tubao est un produit proposé par Deschacht qui révolutionne la création de bassins d’orages.

 

Une station hors norme !

La station de relevage est un imposant élément en PEHD de 2,2 m de diamètre et de 4,5 m de hauteur. Dessinée et réalisée par Collinet Product, elle répond à toutes les spécifications du cahier des charges établi par BAEV. « Le PEHD permet de faire ce que l’on veut », explique Dimitri Steilen, chef de projet chez Collinet. « Cette solution a également garanti une étanchéité à 100%. »

Un bassin d’orage en acier galvanisé

La seconde commande sur-mesure était un bassin d’orage de plus de 80 m3. Initialement prévu en béton, il a finalement été réalisé en acier galvanisé, sous la marque Tubao. Parfaitement adaptable en diamètre (jusqu’à 3 m) et en longueur (jusqu’à 21 m), il peut contenir jusqu’à 150 m3 d’eau. L’acier galvanisé est garanti contre la corrosion pendant 70 ans. Laurent Van Puyvelde est ravi de ce choix. « C’est un produit techniquement très bon et surtout rentable en termes de coût et de temps de mise en œuvre. » En effet, plutôt que de partir de zéro pour bâtir le bassin, il suffit d’un simple terrassement. La suite n’est que raccordements et finitions.   

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Olivia Castelein

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureuse d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message