Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures

Le consortium Tram’Ardent choisi pour le futur tram liégeois

saintlambert-jour-kopieren

9 janvier 2019 Temps de lecture 1 minutes

Partager cet article

Le 19 septembre, l’Opérateur de Transport de Wallonie (OTW) avait désigné comme soumissionnaire préférentiel le consortium Tram’Ardent, composé de sociétés du groupe Colas, dont Colas Belgium et Colas Rail Belgium, du constructeur de matériel roulant espagnol CAF et de la financière DIF. Choix confirmé quelques semaines plus tard par la Région wallonne.

Maillon central d’une nouvelle offre de mobilité à Liège, le futur tram desservira 21 stations réparties sur un tracé sur 11,7 km dont 90% seront en site propre, de Sclessin à Coronmeuse. La ligne sera connectée à un parking-relais de plus de 900 places. Avec une vingtaine de rames, le tram sera une véritable colonne vertébrale de transport, connectée à un parking de relais de plus de 900 places, au centre historique et autres bassins de vie de la ville, aux voies lentes et piétonnes. L’ensemble de l’offre bus sera réorganisée autour de ce maillon central de l’offre de mobilité aux clients. Les travaux devraient démarrer début 2019 pour une mise en service en 2022.

Plus d’infos : www.keskistram.eu

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Olivia Castelein

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureuse d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message