Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Nouvelles

Pompes à chaleur sans unité extérieure : rien que des avantages !

pic00006513-00_wpl-icks-classic-kopieren

26 mai 2020 Temps de lecture 4 minutes

Partager cet article

Hans Dolfeyn est Directeur Général de Stiebel Eltron Belgium depuis septembre 2018. Avec plus de 20 ans d’expérience dans le secteur HVAC, il est extrêmement qualifié pour évoquer l’avenir de Stiebel Eltron et celui des pompes à chaleur.

« Je suis un grand partisan des pompes à chaleur. Le futur, c’est le renouvelable et les énergies renouvelables seront transportées par l’électricité », explique Hans Dolfeyn. L’entreprise Stiebel Eltron, qui met fortement l’accent sur les pompes à chaleur, joue donc un rôle important dans ce domaine.

l1095-10_hans-dolfeyn-kopieren

Hans Dolfeyn, Directeur Général de Stiebel Eltron Belgium.

 

Aucune unité extérieure

Bien que les ventes de pompes à chaleur soient en hausse, on ne peut pas encore parler de véritable percée. Il existe de nombreux obstacles à une progression plus importante mais, pour Hans Dolfeyn, il existe également des solutions. « Un argument récurrent contre les pompes à chaleur air-eau est celui de l’obligation de disposer d’une unité extérieure. Les architectes appréhendent l’impact esthétique sur leur travail. Quant aux résidents et aux voisins, ils se plaignent – souvent à juste titre –des nuisances sonores. C’est un problème, en effet, en particulier dans les immeubles à appartements : placer des dizaines d’unités extérieures sur le toit ou la terrasse est tout sauf évident. Stiebel Eltron peut cependant résoudre ce problème avec une proposition qui satisfait actuellement aux normes acoustiques strictes en Autriche et en Allemagne. Les pompes à chaleur de la série IKCS sont de type monobloc. Aucune unité extérieure n’est donc utilisée et seules deux grilles de ventilation sur la façade sont nécessaires. »

pic00006686-00_wpl-icks-classic-kopieren

Pas besoin d’unité extérieure : des connexions intérieures pour l’eau et l’électricité suffisent.

 

Hans Dolfeyn remarque que la série IKCS gagne en popularité en Allemagne et aux Pays-Bas, mais également dans notre pays. « Cela permet tout d’abord de proposer un design plus élégant. Dans le cas de nouvelles habitations, on préfère aussi ne plus avoir d’unité extérieure. La plupart des systèmes de pompe à chaleur exigent une liaison frigorifique entre l’appareil situé à l’intérieur et celui installé à l’extérieur. Cela complique l’installation, car un sous-traitant supplémentaire doit alors être impliqué dans le projet avec le monteur frigoriste. » Une raison supplémentaire pour Stiebel Eltron de croire en un système monobloc, qui ne nécessite que des connexions pour l’eau et l’électricité. « D’autant plus que nos pompes à chaleur atteignent le même rendement que les split systems tout en garantissant une installation beaucoup plus facile », conclut Hans Dolfeyn.    

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Jonathan Huppez

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureux d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message