Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Projets

Une ancienne usine d’embouteillage convertie en école ouverte multifonction

B2Ai—EVB—2020-12-16—Beeld-09—Overzichtsbeeld(ENT_ID=280
Du fait de son implantation dans les bâtiments de l’ancienne brasserie Vandenheuvel, l’école sera littéralement intégrée au tissu urbain existant.

Texte | B2Ai architects

Photos | B2Ai architects

14 juin 2022 Temps de lecture 7 minutes

Partager cet article

Dans le cadre de son programme DBFM, le gouvernement flamand souhaite réaliser une quarantaine de projets de construction d’écoles par le biais de partenariats public-privé. Pour le premier projet, B2Ai et ABC 02 (association entre Alheembouw et BAM Consortium) ont été désignés soumissionnaires privilégiés. L’école Egied van Broeckhoven à Molenbeek-Saint-Jean doit devenir un trait d’union entre les 860 élèves de cette « domeinschool » de l’enseignement secondaire et les habitants du quartier.

Une école qui crée du lien social

L’école Egied van Broeckhoven sera une nou­velle école néerlando­phone dans le quar­tier multi­culturel autour de la Gare de l’Ouest, à Molenbeek-Saint-Jean. Elle offrira un enseigne­ment secon­daire rénové dans les disciplines STEM (Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques) et Société & Bien-être. La nouvelle infrastructure veut faire profiter de ses nombreux locaux et espaces extérieurs multifonction pour devenir un maillon entre milieu scolaire, voisinage et société. Du fait de son implantation dans les bâtiments de l’ancienne brasserie Vandenheuvel, l’école sera littéralement intégrée au tissu urbain existant. 

Le 3e degré sera installé à l’étage supérieur, sous la toiture bombée emblématique, conçu comme un vaste espace d’apprentissage ouvert.

Projet durable, innovant et respectueux du patrimoine 

La conception prête une grande attention à la valeur culturelle du patrimoine industriel et opte pour une préservation maximale des bâtiments et de leur robuste structure en béton. La recon­version de l’ancienne usine d’embouteillage en milieu scolaire innovant exige cependant aussi de bien réfléchir à la réutilisation des matériaux et aux aspects énergétiques, en écho au caractère durable et novateur du projet pédagogique.

Large utilisation des infrastructures sportives et des espaces extérieurs étagés

Le plan de masse prévoit une large utilisation des différents locaux par les habitants du quartier pendant ou après les heures de classe. La salle de sports, avec son volume semi-souterrain, va générer de l’interaction avec le voisinage, éveiller la curiosité des passants et inviter à entrer. Au-dessus de la salle de sports sera aménagée une cour de récréation extérieure, caractérisée par l’originalité des toitures bombées de la construction adjacente. Les espaces extérieurs, dispersés sur plusieurs niveaux et adéquatement reliés entre eux, permet­tront de varier les fonctions, entre lieu de détente, aire de jeu et terrain de sport.

Les espaces extérieurs permettront de varier les fonctions, entre lieu de détente, aire de jeu et terrain de sport.

Aménagement réfléchi

L’objectif de regroupement des locaux par degré d’étude a été traduit dans l’espace par une organisation intelligente du programme sur le plan fonctionnel. Le premier degré sera hébergé dans une toute nouvelle aile. Une ouverture bien pensée dans le bâtiment existant fera pénétrer la lumière jusqu’aux volumes les plus profonds, ce qui permettra de loger au premier étage les locaux du 2e degré. Le 3e degré viendra à l’étage supérieur, sous la toiture bombée emblématique. Ici, la conception de l’espace se démarque du plan d’aménagement classique : un espace a été imaginé comme un paysage d’apprentissage ouvert, avec diverses zones différenciées pour le travail en groupes et individuel.

Robustesse et texture urbaine

L’école parachève l’îlot de constructions. Le bâtiment se conforme et s’adapte, et se veut accueillant et protecteur. Les façades sur rue des bâtiments existants – de style art déco à caractère industriel – seront conservées et restaurées dans l’esprit d’origine. Les nouveaux volumes utiliseront un matériau durable et robuste : la même brique de façade gris-vert avec des menuiseries et des tuiles murales de couleur ocre. Le caractère et l’identité de chaque volume seront préservés à chaque niveau de détail, ce qui renforcera l’idée que l’îlot de constructions se compose de différentes parties, à l’instar des bâtiments de l’ancienne usine d’embouteillage sur le site, comme on peut les voir sur les photos et dessins d’époque. La texture et la granulométrie de l’ensemble vont conférer à l’îlot urbain une taille humaine.  

Fiche technique
  • Pouvoir organisateur asbl Ignatius Scholen in Beweging (Bruxelles)
  • Architectes B2Ai architects (Bruxelles, Gand, Roulers) en coll. avec Stefaan Thiers (Kapellen, architecture paysagère)
  • Bureau d’études VK Architects & Engineers (Bruxelles, Gand, Roulers, Charleroi)
  • Entreprises générales Consortium ABC 02 bv : Alheembouw (Roulers) et BAM PPP PGGM Infrastructure Coopération U.A. (Bunnik, Pays-Bas)
Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Jonathan Huppez

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureux d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message