Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Nouvelles

Une requalification lourde mais discrète et respectueuse de l’architecture

Lifekot-Luik
L’ancien Institut de Mécanique accueillera des logements étudiants.

Texte | Michel Charlier

Photos | Schüco

10 mars 2022 Temps de lecture 7 minutes

Partager cet article

Parmi tous les bâtiments situés sur le site du Val Benoît à Liège, à rénover en profondeur et à requalifier, l’Institut de Mécanique n’a pas reçu la même destination que les autres puisqu’il est devenu un immeuble de logements pour étudiants. Sur une conception d’artau architectures, l’entrepreneur général Moury a confié la pose des châssis et des murs-rideaux à Groven + Portal, qui a utilisé divers produits en aluminium de Schüco afin de garantir à la fois les performances thermiques et acoustiques mais aussi de magnifier l’esthétique visuelle et architecturale des lieux.

Sur le site du Val Benoît, face à la Meuse, les bâtiments de cours et de labos de Mécanique, Chimie, Génie Civil et Thermo-électrique étaient abandonnés depuis 2006, date à laquelle l’Université de Liège avait délocalisé ces départements au Sart Tilman. Les différents immeubles avaient été squattés et fortement détériorés. Mais ils possédaient une évidente valeur architecturale qui leur ont permis d’être conservés en vue d’une rénovation au lieu d’être détruits. C’est dans l’un de ces bâtiments qu’a étudié Christophe Rademaker, notre interlocuteur, ingénieur civil chez Schüco. Lui qui avait géré le projet de l’Institut de Mécanique en tant que Conseiller technique en façades, est désormais occupé à la recherche de solutions techniques pour des projets sur l’ensemble du territoire belge, toujours chez Schüco.

Respecter l’harmonie architecturale tout en respectant les normes

La SPI, l’agence de développement économique pour la province de Liège, s’est chargée d’imaginer la requalification de tous les bâtiments, sauf celle de l’Institut de Mécanique, qui appartenait la ville de Liège. Le nouveau propriétaire de ce bâtiment, Life, un promoteur anversois, a souhaité y créer des logements étudiants et Schüco a été associé au projet. Christophe Rademaker : « L’idée était de s’inscrire dans la continuité du projet Génie Civil déjà réalisé et de respecter l’harmonie architecturale avec les bâtiments existants, sans toucher aux façades. Cela impliquait la pose de châssis en aluminium très fins. Nous avons donc proposé une base technique similaire à celle que nous avions utilisée sur le Génie Civil pour le choix des profils. »

Ces profils, pourtant très fins, réussissent à intégrer des vitrages satisfaisant à toutes les normes actuelles, tant thermiques qu’acoustiques, puisque certaines façades sont en bordure d’un boulevard et donc soumises à des nuisances sonores supérieures. « Pour les fenêtres, nous avons utilisé des profils Schüco AWS 70 WF.HI, qui présentent des largeurs vues étroites de 50 mm tout en proposant une haute isolation », explique Christophe Rademaker. « Dans ces profils, sont intégrés des ouvrants dits ‘cachés’ Schüco AWS 70 BS.HI, qui minimisent l’impact visuel sur la construction et n’alourdissent pas l’esthétique des châssis. »

De l’intérieur, on visualise mieux le faible impact des ouvrants.

Les cages d’escaliers et les grands ensembles vitrés ont été quant à eux réalisés avec des murs-rideaux Schüco FWS50 HI, aux profils identiques (très fins, largeur vue de 50 mm, haute isolation). Quant aux portes vitrées, le produit Schüco utilisé est l’ADS 70 HD (HD = Heavy Duty, c’est-à-dire destiné à un usage intensif.

« Avec nos produits haut de gamme, nous avons réussi à maintenir une esthétique similaire à ce qui avait été réalisé sur les autres bâtiments, pour un immeuble dont la destination – des logements pour étudiants – était totalement différente et avec des budgets plus serrés », conclut fièrement notre interlocuteur.

La requalification de l’Institut de Mécanique a été récemment saluée et récompensée par le public liégeois via le Prix du Patrimoine et du Matrimoine de Liège attribué dans la catégorie ‘Réaffectation’. 

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Jonathan Huppez

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureux d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message