img_1301-kopieren

A l’avant-plan, la station totale Topcon qui guide le travail du pousseur.

01:23
02-06-2020

Avec une station totale, la voie est toute tracée

L’entreprise Jérouville, spécialisée en travaux ferroviaires, réalise actuellement pour Infrabel un chantier de renouvellement d’appareils de voie sur le site de Kinkempois, en région liégeoise. Les contraintes spécifiques au travail sur voies lui ont fait choisir un système de positionnement local (LPS) de Topcon pour guider ses engins avec rapidité et précision.

L’entreprise Jérouville est installée à Libramont depuis les années septante. Même si elle réalise également des travaux de voirie, elle s’est spécialisée dans les travaux ferroviaires. Pour Infrabel, sur tout le territoire wallon, elle réalise l’éventail total des travaux sur voies ferrées, sauf l’électrification.
Stéphane Lemaire travaille depuis 26 ans pour l’entreprise, où il est actuellement responsable du matériel : « A Kinkempois, notre travail consiste à démonter l’existant en enlevant la fondation et la sous-fondation pour remettre ensuite tout à neuf. Pour les terrassements de ce chantier, nous avons utilisé deux pousseurs Komatsu, un D37 et un D51 PXi ».

img_1304-kopieren

Le pousseur reste en contact avec la station totale grâce à un prisme monté ici sur un mât implanté au centre de la lame.

 

Stations totales

Bien que ces engins soient équipés d’origine d’un système de guidage GPS, c’est un système de positionnement local (LPS) de Topcon qui a été utilisé à Kinkempois. « Le champ magnétique généré par les caténaires ne nous permet pas de travailler en GPS sur ce site. C’est pourquoi nous utilisons deux stations totales, une par pousseur, qui nous procurent une précision et un rendement inégalables. » Le travail des pousseurs est précédé d’un travail de géomètre (modélisation en trois dimensions des plateformes). Ces données sont ensuite encodées dans le pousseur, qui sera guidé par la station totale avec laquelle il reste en contact grâce à un prisme monté sur la machine. « Le travail de terrassement pour obtenir une plateforme bien nivelée s’est déroulé en 3 pauses sur deux week-ends d’affilée. Avant, cela prenait plus de temps, avec un suiveur, dont le rôle était de veiller au respect des niveaux.  Avec la station totale Topcon, on réalise des plateformes impeccables du premier coup. Par ailleurs, depuis que nous utilisons ce système, nous avons pratiquement doublé les heures de prestation de nos engins. »    

Texte Philippe Selke | Photos Jérouville

Construire la Wallonie partners

unlimited