02:03
05-03-2020

FIN DES TRAVAUX DE RESTAURATION DU PETIT PATRIMOINE

Beliris, l’équipe fédérale au service de Bruxelles, a restauré les nombreuses statues, grilles en fer forgé et autres joyaux patrimoniaux qui font la richesse du Parc du Cinquantenaire. Notre patrimoine s’affiche sous un tout nouveau jour tout en respectant pleinement les oeuvres initiales. Encore un beau projet à l’actif du maitre d’ouvrage Beliris qui participe au rayonnement de la Région bruxelloise et donc de la Belgique.

Beliris a finalisé la restauration de nombreuses oeuvres d’art au coeur du Parc du Cinquantenaire. La belle collection de statues d’artistes dont celles de Constantin Meunier, Charles Van der Stappen ou encore Gustave Fontaine ont été restaurées. Les méthodes utilisées ont été adaptées aux matériaux de chaque statue. Exemple : le Samson, seule statue en marbre blanc, a été traité avec un produit spécial pour nettoyer la pierre et la protéger.

La tour Beyaert, les deux exèdres et les grandes balustrades le long de l’avenue de la Chevalerie ont été nettoyées par micro-sablage et restaurées. Quatre nouvelles gargouilles ont aussi été sculptées selon le modèle d’origine pour la tour Beyaert.

Le pavillon à l’entrée du Cinquantenaire a été complètement rénové. Cet ouvrage construit à l’occasion de l’Exposition universelle de Liège en 1905 pour faire la démonstration des matériaux de construction avait souffert du temps. Les vieilles boiseries ont été réparées ou remplacées lorsque cela s’avérait nécessaire. La restauration lui a donné une nouvelle jeunesse mais aussi une nouvelle fonction : il deviendra un point d’information.

Plus d’un kilomètre de clôture a été restauré. Les grilles en fer forgé ont été démontées en 6 étapes et transférées dans un atelier spécialisé. Là, elles ont été décapées, traitées contre la rouille, peintes à l’huile de lin et patinées, avant d’être remise à leur place originale.

La Première ministre en charge de Beliris salue la finalisation des travaux de restauration : « Le Parc du Cinquantenaire, en plus d’être une oeuvre d’art en soi de par ses majestueuses arcades, regorge de richesses architecturales le long de ses allées. La rénovation et la restauration de ce petit patrimoine participe à la beauté de l’ensemble et Beliris a une nouvelle fois démontré son savoir-faire en agissant dans le respect des oeuvres initiales afin d’assurer leur durabilité ».

Le cabinet d’architecture p.HD a opté pour une restauration du patrimoine dans le respect de l’état actuel et de la durabilité, menée par l’entrepreneur Monument Vandekerckhove, pour un budget de € 2,7 millions.

A noter également : les férus d’architecture et de ballade seront contents d’apprendre que la mise en lumière des arcades, des façades des musées et de leurs abords immédiats a débuté cette semaine. Il s’agit de renouveler l’éclairage pour mettre en avant l’architecture des bâtiments, et offrir un cadre plus sécurisant aux promeneurs.

La Première ministre en charge de Beliris se réjouit du démarrage de ces travaux : « Le Parc du Cinquantenaire est un emblème bruxellois mais aussi national et international. Les travaux d’illumination menés par Beliris lui donneront encore une nouvelle dimension tout en s’inscrivant pleinement dans l’ère du temps, à savoir : contemporain, fonctionnel, convivial et écologique. Un nouveau rayonnement pour le Cinquantenaire, dans tous les sens du terme ».

Les travaux, menés par l’entrepreneur V.S.E. devraient durer environ 1 an. Un budget total de 1,6 million d’euros a été prévu, dont une partie (25%) est financée par la Régie des Bâtiments, propriétaire du site.

Abonneer u op onze nieuwsbrief

Construire la Wallonie partners