DCIM100MEDIADJI_0004.JPG
02:08
03-04-2020

JOSKIN reste au service des agriculteurs et entrepreneurs !

Dans le cadre de la pandémie, l’activité du Groupe JOSKIN se poursuit, mais à régime adapté.

La chaîne alimentaire est un impératif sociétal et doit être sécurisée en toutes circonstances. JOSKIN s’est donc très vite organisée pour garantir son service aux agriculteurs et entrepreneurs dans le respect des restrictions en vigueur.

Les services JOSKIN restent fonctionnels

« Minimiser les risques et assurer la protection de notre personnel est notre priorité numéro un », explique Didier Joskin, administrateur délégué du Groupe. « Nous avons tout de suite adapté notre organisation de travail. Partout où c’est possible, un maximum de personnel est en télétravail afin de minimiser tous contacts, mais une permanence est assurée sur site par roulement. Par contre, nous travaillons à sites fermés pour toute personne extérieure : tous nos services restent fonctionnels autant que possible mais à distance. »

Ainsi, les demandes de pièces détachées sont intégralement satisfaites. JOSKIN, qui produit 85 % de ses composants, dispose d’un stock stratégique : « Dépanner en cas de casse, usure ou simple maintenance a toujours été une priorité. Ce service doit être maintenu à tout prix, quitte à l’adapter : ses opérateurs suivent strictement les règles de distanciation sociale imposées, mais le service comptoir est fermé ; nous ne fonctionnons plus que par envoi de colis. Fort heureusement, depuis plus de deux ans, nos clients sont habitués aux outils en ligne pour déterminer les références des pièces souhaitées et en passer commande. Avec notre stock stratégique, nous espérons pouvoir garantir le service pièces de rechange tout au long de la crise », poursuit Didier Joskin.

Un approvisionnement compliqué

Côté machines, JOSKIN met tout en oeuvre pour honorer les commandes urgentes. Les travaux de saison ne peuvent pas attendre la fin de la pandémie : les agriculteurs ont besoin de matériel adéquat pour travailler efficacement. « Tous nos sites de production tournent, moyennant des ajustements », explique Didier Joskin. « Les lignes de production ont été adaptées aux règles de distanciation et les horaires ont été aménagés au cas par cas pour que le personnel puisse combiner, dans la mesure du possible, vie professionnelle et organisation familiale en raison du confinement. »

La Direction du Groupe se veut toutefois transparente : « Dans cette situation de force majeure, des retards sont inévitables, tant pour nos marques JOSKIN et Leboulch que pour les produits distribués par DistriTECH. Toutes les productions sont freinées en raison de l’organisation du travail en personnel réduit et des problèmes d’approvisionnement. Nos propres stocks de composants pallient une partie du problème, mais pour certaines fournitures extérieures, les retards commencent. Suivant le pays, certaines firmes tournent au ralenti, d’autres ont dû se mettre à l’arrêt… » Chacun doit faire preuve de patience, d’autant que pointent aussi les difficultés logistiques. « Les conditions de transport se compliquent : que ce soit pour la livraison de nos machines ou l’approvisionnement des sites de production, nos chauffeurs sont désormais confrontés à de nouvelles contraintes qui impactent notre organisation de travail », précise Didier Joskin.

Une évaluation au jour le jour

« Tant que possible, nous poursuivrons les livraisons, assure Didier Joskin. L’avenir est incertain, mais nous nous efforcerons d’assurer la continuité de nos services, même en cas de restrictions plus importantes. Pour la production, nous réévaluons la situation au jour le jour dans un souci de protection maximale de notre personnel. En cas de modification majeure, nous informerons aussitôt nos clients », poursuit-il, avant de conclure : « Quoi qu’il arrive, nous tenons à rassurer nos clients : nous ne les laisserons pas tomber ! Mais surtout, dans ces circonstances, chacun doit continuer à prendre soin de lui et des siens. »

Abonneer u op onze nieuwsbrief

Construire la Wallonie partners

d_violi_01-kopierend’activité économique