Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Nouvelles

Le Plan Lumières 4.0, outil dans la lutte contre les conducteurs fantômes sur les autoroutes

LUWA-260520-HQ-8 kopiëren
Près de 300 bretelles d’autoroutes wallonnes seront équipées du système de détection.

Texte | Michel Charlier

Photos | LuWa sa

29 juin 2021 Temps de lecture 5 minutes

Partager cet article

Un système d’éclairage clignotant relié à des caméras permettra de détecter les véhicules s’engageant à contre-sens et de prévenir les conducteurs de manière efficace.

En Wallonie, un conducteur fantôme est signalé en moyenne tous les trois jours et les accidents impliquant un conducteur fantôme sont 7,5 fois plus mortels que les autres. L’implémentation sur les autoroutes wallonnes d’une technologie permettant de prévenir ce grave problème constitue donc une étape essentielle en matière de sécurité routière. La sécurité des usagers est un aspect primordial du Plan Lumières 4.0 et l’installation de ce système, une véritable première en Europe, représente une avancée majeure dans le déploiement des autoroutes intelligentes.

Plan Lumières 4.0

On vous en a déjà parlé dans ce magazine (Construire la Wallonie n°1/2019), le Plan ­Lumières 4.0 prévoit de doter les 2700 km du ­réseau structurant wallon d’un éclairage dynamique et modulable. Conclu en mars 2019 sous la forme d’un partenariat public-privé entre la SOFICO et le consortium LuWa sa – regroupant les entreprises Citelum, Luminus, CFE et DIF –, ce Plan de modernisation et de maintenance de l’éclairage s’étendra sur 20 ans, pour un budget prévu de 600 millions €. 

Lorsqu’un véhicule s’engage à contre-sens, il sera détecté grâce à une caméra qui équipe un des poteaux des luminaires.

Au cours des 4 premières années, les 110 000 points lumineux de ce réseau structurant, des lampes au sodium, seront remplacés par un ­éclairage LED plus économique (76% d’économie d’énergie), plus écologique (- 166 000 tonnes de CO2), plus durable, et dont le rendu des ­couleurs permet d’offrir une meilleure ­sécurité aux ­usagers de la route. Le nouvel éclairage pourra ­également être modulé, soit de manière préprogrammée en fonction de la fréquentation estimée, soit de ­manière instantanée à certains endroits ­stratégiques du réseau (passages pour piétons, bretelles d’autoroute…).

Lutte contre les conducteurs fantômes

C’est cette modulation instantanée qui sera ­utilisée pour lutter contre les accidents causés par des conducteurs fantômes. « Lorsqu’un ­véhicule s’engage à contre-sens, il sera détecté grâce à une caméra qui équipe un des poteaux des ­luminaires », explique-t-on à la Sofico. « L’éclairage présent sur la bretelle se mettra instantanément à clignoter afin d’alerter à la fois le conducteur distrait ainsi que les autres usagers de la présence d’un danger. » Au même moment, la technologie enverra un signal d’alerte au centre PEREX, à Daussoulx, qui surveille et gère en permanence le trafic du réseau autoroutier wallon. 

Une première en Europe

D’ici la mi-mai 2021, 40 bretelles devraient être équipées de ce dispositif de sécurité. « A terme », précise-t-on du côté de LuWa, « ce seront près de 300 bretelles d’autoroutes wallonnes qui seront équipées. » Avec le Plan Lumières 4.0, la Wallonie se distingue déjà en Europe dans le domaine de l’éclairage intelligent et durable. Grâce à la détection des conducteurs fantômes, elle sera véritablement à la pointe de la sécurité routière !   

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

louwers mediagroep
  • Bouwmat

    Bouwmat

    Plateforme sur les équipements de construction et les machines de construction

    Site web
0%