Benoît Somja se présente comme précurseur dans sa région et fait confiance en la qualité.

02:19
06-08-2020

Matériel de génie civil : à l’Est, rien que du nouveau !

Depuis qu’il s’est lancé à plein temps avec sa propre entreprise de vente et réparation de matériel de génie civil, Benoît Somja s’est fait un nom dans la province de Liège et alentours. Revendeur officiel VOLVO et Manitou depuis le début, il complète son offre avec soin, dans le but de proposer des solutions complètes composées de matériel de qualité. C’est ainsi qu’il se lance notamment dans la vente d’installations mobiles de criblage afin de répondre à la demande grandissante.

La clientèle de B. Somja GCA SPRL est composée principalement d’entreprises de terrassements, de travaux publics, de parcs et jardins, ainsi que des communes et entreprises agricoles. Outre la vente de matériel neuf et d’occasion, l’entreprise familiale basée à Montzen effectue également les entretiens, réparations (en ce compris de trains de chaînes) et rebuilts complets de machines de chantier, quelle que soit la marque.  Elle peut aussi intervenir sur chantier, pour un dépannage rapide. Disposant d’un parc qui va bientôt atteindre 15 machines de démonstration, B. Somja va démarrer la location d’engins, mais uniquement de manière ponctuelle à ses fidèles clients loueurs qui auraient besoin de l’une ou l’autre machine. Bref, le service avec un grand S… comme Somja ! Rappelons que Benoît Somja a récemment créé une société distincte pour commercialiser les accessoires Steelwrist et le matériel de guidage GPS Topcon en Wallonie, dans le but d’équiper ses clients avec les technologies de demain.

Revendeur officiel VOLVO depuis toujours, B. Somja commercialise aussi tous les accessoires pour votre pelle, quel que soit votre secteur d’activités. (Photo: Volvo)

 

Qualité… allemande mais pas seulement

On ne présente plus VOLVO et Manitou tant ces marques sont réputées sur le marché pour leurs pelles, chargeuses et chariots télescopiques. Tous les accessoires pour le secteur agricole, le génie civil, la construction, le terrassement sont bien sûr disponibles également. Benoît Somja distribue également les chargeuses articulées Gehl (Allemagne) et Avant (Finlande). En engins de nettoyage, l’offre se compose des balayeuses rotatives allemandes Tuchel et des balais mécaniques à enfourcher Actisweep (France), avec système en V qui permet un nettoyage efficace, comme alternative à une balayeuse rotative. Enfin, Connectic met à la disposition des professionnels de la construction une solution de géolocalisation simple et autonome.

L’entreprise familiale basée à Montzen effectue également les entretiens, réparations et rebuilts complets. Elle peut aussi intervenir sur chantier, pour un dépannage rapide.

 

Une solution pour valoriser les terres excavées

Suite au décret wallon « sols » de mars 2018 et aux règlementations d’application, Benoît Somja a vite compris tout l’intérêt d’enrichir son offre avec des installations de petite taille permettant à ses clients de cribler sur chantier. Les briquaillons pourront ainsi être réutilisés pour faire des fonds de coffre ou des accès. Ce qui est de trop gros calibre devra être concassé. L’idée d’un bon criblage est de pouvoir évacuer des terres ‘propres’ (sans inertes) à un prix inférieur à celui en vigueur si tout était évacué non criblé.  Benoît Somja : « Nous allons donc commencer la location et la vente de petites installations de criblage pour toucher un maximum de clients de tous types : entrepreneurs de parcs et jardins, maçons, … Un système de criblage mobile que l’on pourra combiner avec un groupe électrogène et éventuellement avec un chariot télescopique. Bref, une solution complète tout en étant peu coûteuse ».

Ici aussi, B. Somja se présente comme précurseur dans sa région et fait confiance en la qualité allemande pour offrir un service impeccable. « Si je n’ai pas le support des usines derrière moi, cela ne m’intéresse pas. Il s’agit d’un produit allemand, très simple au niveau conception mais aussi utilisation, offrant de bons rendements. »    

Texte Philippe Selke | Photos Benoît Somja

Construire la Wallonie partners