Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Béton

Des anneaux dynamométriques étalonnés pour des performances plus précises sur le terrain

IMG_1613
Avec son département de métrologie, l’organisme de certification BE-CERT asbl offre son expertise dans la gestion des équipements techniques.

Texte | Niels Rouvrois

Photos | BE-CERT

1 août 2022 Temps de lecture 8 minutes

Partager cet article

Avec son département de métrologie, BE-CERT asbl offre son expertise dans la gestion des équipements techniques. A la demande du client, BE-CERT asbl effectue des contrôles périodiques ou occasionnels en vue de l’étalonnage et de la vérification de l’équipement. Une partie importante du service est l’étalonnage des anneaux dynamométriques. « L’importance cruciale d’un appareil de mesure parfaitement étalonné est encore trop souvent sous-estimée », souligne Koen Derboven, responsable de la métrologie chez BE-CERT asbl.

Les entreprises de construction disposant d’un laboratoire ou les entreprises du secteur industriel peuvent toujours faire appel à l’asbl BE-CERT pour une visite d’inspection technique. Lors d’une telle visite d’inspection, les presses, les balances, les étuves et les tamis, entre autres, sont étalonnés, l’humidité et la température sont vérifiées et d’autres équipements sont également contrôlés à l’aide de matériel étalonné. Grâce à l’intervention de techniciens expérimentés, le client reçoit un rapport sur l’exactitude et la précision de ses équipements de mesure. Une intervention rapide et efficace sur site, tant en Belgique qu’à l’étranger, ou dans le laboratoire de BE-CERT asbl, permet de limiter les temps d’arrêt. Koen Derboven : « En effectuant des mesures, nous rattachons tous les résultats à une norme internationale. Nous rendons visite à nos clients pour vérifier les équipements qu’ils utilisent pour effectuer les essais, puis nous rattachons les résultats aux normes (inter)nationales correspondantes. »

Accréditation BELAC

BE-CERT est accrédité par BELAC (510-CAL et 510-TEST) pour effectuer des étalonnages. Koen Derboven : « Le client a ainsi la garantie que toutes nos procédures et tous nos dispositifs sont utilisés correctement et répondent aux exigences normatives en vigueur. Un exemple : une balance dans un laboratoire est conforme à la norme applicable si nous l’avons étalonnée et si nous avons rattaché la mesure à la norme internationale. Nous procédons de cette manière pour différents types d’équipements. »

Anneau dynamométrique

Le lien principal entre le service de métrologie et les travaux de terrassement, de voirie et d’hydraulique est l’étalonnage des anneaux dynamométriques, qui font partie du matériel utilisé sur le terrain pour mesurer le degré de compaction du sol en vue de la réalisation de fondations. Koen Derboven : « Un anneau dynamométrique est en fait un anneau métallique avec un petit compteur de déformation intégré. Cet anneau est intégré dans un cadre à l’arrière du camion, avec une plaque d’un certain diamètre en dessous. Pendant la mesure, le camion est utilisé comme contrepoids pour transférer sur la plaque les charges imposées dans le cahier des charges-type Qualiroutes (exemple essais CME 50.01). En étalonnant l’anneau dynamométrique, nous corrélons une certaine force à une certaine déformation de l’anneau, mesurée par le déformomètre intégré. En d’autres termes, nous convertissons la force à appliquer à la plaque en nombre de millimètres de déformation de l’anneau. »

Un appareil correctement étalonné garantit des mesures exactes, un travail correctement effectué et donc beaucoup moins de mauvaises surprises et d’éventuels frais de réparation par la suite. Ce qui souligne directement l’importance de l’étalonnage et du contrôle. Koen Derboven : « Actuellement, de nombreux appareils non étalonnés sont encore utilisés. L’entrepreneur part du principe que l’appareil continuera à fonctionner parfaitement après l’achat, mais en réalité, ce n’est pas toujours le cas. Nous ne pouvons pas exclure la possibilité que certains affaissements de la surface de nos routes ou de nos égouts soient dus à des mesures effectuées avec un appareil non étalonné. Si la mesure de base n’est pas correcte, la structure dans son ensemble ne l’est pas non plus. »

Les entreprises de construction disposant d’un laboratoire ou les entreprises du secteur industriel peuvent toujours faire appel à l’asbl BE-CERT pour une visite d’inspection technique.

Evolution positive

Néanmoins, Koen Derboven voit une évolution positive à long terme. « Je suis dans le secteur depuis 25 ans et je constate sans aucun doute un intérêt et une attention croissante pour ces contrôles. Mais il y a encore une marge d’amélioration, bien entendu. Il est important de sensibiliser les personnes du secteur et de leur faire comprendre les conséquences que peuvent parfois avoir de très petites erreurs de mesure. Par exemple, pour les essais CME 50.01, le cahier des charges-type Qualiroutes explique comment utiliser l’équipement et précise que les anneaux dynamométriques, cellules de force et comparateurs doivent être étalonnés/vérifiés annuellement. En tant que seul organisme accrédité BELAC pour les anneaux dynamométriques, l’asbl BE-CERT souhaite bien sûr jouer un rôle de pionnier dans le domaine », conclut Koen Derboven.   

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Olivia Castelein

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureuse d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message