Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Nouvelles

La numérisation modifie la relation entre ­installateur et consommateur

Waiter,Hand,Holding,An,Empty,Digital,Tablet,With,Smart,City
Les villes intelligentes s’appuient sur la numérisation pour optimiser leur gestion dans toutes sortes de domaines.

Texte | Techlink

Photos | Shutterstock

2 juillet 2021 Temps de lecture 10 minutes

Partager cet article

Cependant, la technologie rend aussi les bâtiments plus intelligents et permet d’élever le niveau des possibilités de services. L’installateur joue dans ce contexte un rôle incontournable. Il faut qu’il ait connaissance des opportunités que lui offre la numérisation. 

Nous observons que les bâtiments ne sont plus exclusivement une « enveloppe protectrice » et qu’ils deviennent des fournisseurs de services connectés, capables d’interagir non seulement avec leurs utilisateurs, mais aussi entre eux. Nous entrons dans l’ère des bâtiments et villes intelligents.

Smart building

Les villes intelligentes s’appuient sur la numérisation pour optimiser leur gestion dans toutes sortes de domaines comme le développe­ment durable, la mobilité, la gouvernance, l’urbanisme, l’énergie et l’environnement, ainsi que l’inclusion et la participation. L’objectif est de générer du bien-être pour les nombreuses parties prenantes – citoyens, entreprises et organisations.

La construction intelligente et les bâtiments intelligents jouent un rôle central dans la création d’un environnement où la vie peut se déployer et s’aménager sur des modes à la fois plus intelligents et plus faciles.

Intelligence artificielle (AI)

Pour faire simple, l’AI signifie qu’un logiciel peut, sur la base des données présentes dans le système, tirer automatiquement des conclusions « intelligentes ». Dans le monde de l’informatique, l’AI est connue depuis longtemps. Quant aux solutions basées sur l’AI ayant déjà généré des évolutions dans d’autres secteurs, elles ne pourront que devenir monnaie courante aussi dans le secteur du HVAC.

D’autres applications très utiles apparaîtront à l’avenir, comme le réglage automatique des systèmes HVAC ou encore l’entretien prédictif.

Entretien prédictif

Comme son nom l’indique, l’entretien prédictif est une méthode orientée vers la prévention d’une panne ou d’un dérèglement (en fonction de paramètres que vous tenez à l’œil) … et que vous allez pouvoir anticiper à temps.

L’entretien prédictif nécessite des connaissances spécialisées aussi bien des installations que des techniques d’entretien de l’installation. A cela s’ajoute la capacité de prédire quand se produira une panne future. Il existe des détecteurs capables de mesurer la température, de surveiller l’humidité relative, de mesurer la teneur en CO2, de contrôler la fermeture des valves, etc. Couplés à des machines ou à des installations, ces détecteurs donnent d’importantes quantités de données qui livrent des renseignements sur la condition de l’installation. 

D’autres applications très utiles apparaîtront à l’avenir, comme le réglage automatique des systèmes HVAC ou encore l’entretien prédictif.

La relation client-installateur se transforme

Pour Ruben Delvaeye (CSTC), les choses sont claires : « L’installateur ne doit plus attendre que le client signale un problème (susceptible de causer un dommage irréparable à l’installation et à son environnement). Non, c’est l’installateur lui-même qui peut indiquer qu’un entretien est indispensable, et ce sur la base des données collectées dans l’installation. Alors que par le passé l’offre de l’installateur s’arrêtait à la vente et l’installation d’un produit, une part croissante de l’attention se porte à présent vers les services connexes, au bénéfice tant du client que de l’installateur lui-même ».

Le directeur commercial de Techlink, Jan Lhoëst, va dans le même sens et précise : « La prise en charge totale va encore un cran plus loin que le fait d’offrir la maintenance en complément de l’installation, et elle représente une opportunité importante pour les entrepreneurs, car elle peut décharger le donneur d’ordres commercial et le consommateur, avec un élargissement du conseil et de l’exécution des travaux à la gestion et à la maintenance. Cette tendance s’inscrit aussi dans le glissement de la possession (produit) vers l’utilisation (service). Le client ne paie plus pour l’installation, mais pour le confort de l’habitat ou du travail et ne se soucie nullement de l’installation ».

Solutions sanitaires intelligentes

Les vagues de chaleur des derniers étés ne laissent planer aucun doute : l’eau est une denrée précieuse. Avec le changement climatique, le stress hydrique est présent dans de plus en plus de lieux. Notre pays devra donc redoubler d’efforts pour conserver de l’ordre dans l’approvisionnement en eau et faire en sorte que l’on ne consomme pas plus d’eau que nécessaire.

Certaines applications intelligentes peuvent d’ailleurs favoriser la baisse de la consommation d’eau. Ici aussi, il s’avère que la technologie n’est pas un objectif en soi du bâtiment intelligent, mais bien un moyen, à savoir économiser.

Il existe également des solutions sanitaires intelligentes pour économiser l’eau. Les chasses d’eau automatiques en sont les exemples les plus connus. Mais il existe aussi des urinoirs intelligents qui mesurent en permanence la teneur en sel de l’eau, ce qui génère des avantages considérables en termes de nettoyage. 

A retenir !

Nous le constatons, les technologies intelligentes permettent de diminuer la consommation énergé­tique et d’améliorer le confort des utilisateurs, mais aussi de susciter une utilisation des matériaux plus responsables et d’améliorer la gestion et la maintenance. Elles peuvent également contribuer à déblayer la voie vers l’économie circulaire et générer des bâtiments plus adaptables.  

Smart Buildings In Use

Le cluster Smart Building In Use du CSTC réunit des entre­preneurs, des gestion­naires d’immeubles, des fabricants et des intégrateurs de nouvelles techno­logies pour qu’ils recherchent des solu­tions techno­logiques novatrices améliorant la maintenance et la gestion des bâtiments.

Plus d’info sur 

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Jonathan Huppez

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureux d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message