Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Béton

Le béton de route certifié BENOR est disponible dans de nombreuses centrales à béton

Foto-2
Le béton de route est utilisé spécifiquement pour les travaux de voirie, avec des exigences très spécifiques en matière de composition et de traitement.

3 mars 2022 Temps de lecture 7 minutes

Partager cet article

Fin 2018, l’organisme de certification et de contrôle BE-CERT a délivré les premiers certificats BENOR pour le béton de route. Les certificats sont délivrés sur la base des dispositions du règlement d’application pour la certification BENOR du béton de route, TRA 50, et conformément au PTV 850. Trois ans plus tard, un total de 23 producteurs ont été certifiés par BE-CERT et l’organisme de certification COPRO, ce qui signifie qu’il est aujourd’hui possible d’obtenir du béton routier certifié de qualité dans de nombreuses centrales à béton.

Des exigences très spécifiques doivent être imposées au béton de route afin d’assurer sa durabilité. La qualité continue des mélanges de béton pour les revêtements routiers et éléments linéaires coulés sur place est attestée depuis 2017 par la certification BENOR suivant le TRA 50. Un certificat pour le béton routier suivant le TRA 50 peut être obtenu auprès de COPRO ainsi que de BE-CERT, où COPRO agit également en tant qu’organisation sectorielle.

« L’organisation sectorielle est responsable de la rédaction des règlements, mais BE-CERT est également très actif au sein du groupe qui rédige et approuve les règlements », précise Pascale De Kesel, certification expert & auditor chez BE-CERT. « BE-CERT considère qu’il est important de continuer à mettre en avant le certificat pour le béton de route suivant le TRA 50. Ce certificat a vu le jour en 2017 lorsque les parties prenantes ont mené une réflexion commune. Dans ce cas, la partie publique, l’Agence flamande des routes et du trafic, a été la première à vouloir utiliser un produit certifié pour la construction de routes. Les producteurs et les experts ont vu les avantages de cette certification et ont sauté dans le train en marche.»

Si elles sont exposées au sel de déverglaçage, les routes doivent répondre à des exigences plus strictes en termes de durabilité.

Avantages de la certification

Aujourd’hui, ce sont au total 23 producteurs de béton routier qui sont en possession d’un certificat, dont 4 via BE-CERT. Pascale De Kesel : « Nous constatons donc une augmentation constante du nombre de producteurs certifiés, mais il est évident que des progrès restent à faire. Et nous ne soulignerons jamais assez l’importance d’un certificat pour le béton routier suivant le TRA 50. Un tel certificat présente des avantages tant pour le producteur que pour l’utilisateur et le client. De nombreux chantiers exigent des produits spécifiquement certifiés, comme ceux des autorités publiques qui demandent que des mélanges certifiés soient utilisés dans leurs cahiers des charges pour la construction de voiries. D’autre part, il est rassurant pour l’utilisateur ou le client de savoir qu’il travaille avec un produit certifié et conforme aux réglementations techniques des différentes autorités, réunies dans le PTV 850. De plus, un tel produit est contrôlé dès l’étude préliminaire du mélange et fait l’objet d’une surveillance permanente, tant par le producteur que via le contrôle externe d’un organisme de certification. »

La qualité continue des mélanges de béton pour les revêtements routiers et éléments linéaires coulés sur place est attestée depuis 2017 par la certification BENOR suivant le TRA 50.

Aspects supplémentaires

Le béton de route est utilisé spécifiquement pour les travaux de voirie, avec des exigences très spécifiques en matière de composition et de traitement. « Par rapport au béton prêt à l’emploi, il y a un certain nombre d’aspects supplémentaires à prendre en compte. Par exemple, les routes principales et autoroutes sont exposées au sel de déverglaçage, ce qui entraîne des exigences plus strictes en termes de durabilité. Les entreprises qui ont déjà reçu de BE-CERT un certificat pour le béton prêt à l’emploi connaissent la méthode et savent comment nous contacter pour demander des certificats supplémentaires. Le pas à franchir pour les fabricants du secteur du béton n’est donc pas si grand. Entre-temps, sur l’extranet de BE-CERT, on peut trouver à la fois les fiches techniques et les certificats des mélanges certifiés de toutes les entreprises. Ainsi, chacun peut vérifier quelles entreprises et quelles compositions sont certifiées par nos soins », conclut Pascale De Kesel.   

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Jonathan Huppez

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureux d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message