Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Construction

Silence, on roule !

Francorchamps-21
« Le deuxième objectif était de faire en sorte que les spectateurs présents dans la zone VIP, située sous la tribune, ne ressentent pas les mouvements du public situé sur les gradins. »

Texte | Florian Holsbeek

Photos | Philippe Piraux

25 janvier 2023 Temps de lecture 5 minutes

Partager cet article

Dans l’inconscient collectif, un circuit qui accueille des courses automobiles n’est certainement pas l’endroit le plus paisible. Pourtant, tout est fait pour que tout un chacun puisse profiter, ou non, de la douce mélodie des moteurs montant le Raidillon du circuit de Spa-Francorchamps. ATS-Acoustique a posé sa griffe sur la nouvelle tribune du toboggan des Ardennes.

Fort de plus de 30 ans d’expérience, ATS-Acoustique se spécialise entre autres dans les études en environnement et notamment pour le circuit de Spa-Francorchamps, comme nous le confie Eric Bruyère, gérant. « ​Nous sommes conseillers du circuit depuis près de 12 ans. La Région Wallonne impose des critères de bruit stricts, qui doivent être respectés. Grâce à des sonomètres, situés autour du circuit et chez les riverains, nous analysons en permanence les données qui en ressortent afin que les critères soient respectés. ​»

Confort acoustique

En participant à la construction de la nouvelle tribune, située dans le Raidillon, ATS-Acoustique a rempli quatre objectifs, comme nous l’explique Eric Bruyère. « ​La tribune est ouverte et couverte. Elle accueille des milliers de spectateurs. Il importe donc que le bruit généré par le public de cette tribune ne soit pas réfléchi vers l’environnement, mais plutôt absorbé par l’enveloppe de la tribune. Avec cet objectif, l’arrière de la tribune et son toit sont constitués de tôles qui ne sont pas pleines, mais perforées, avec intégration d’un matelas de laine de roche derrière les perforations. ​»

« ​Le deuxième objectif était de faire en sorte, via un dispositif antivibratoire, que les spectateurs présents dans la zone VIP, située sous la tribune, ne ressentent pas les mouvements du public situé sur les gradins. Ce type de dispositif est très spécifique. Ensuite, ces mêmes VIP doivent évoluer dans un espace confortable où la réverbération est maîtrisée. Nous avons donc étudié les parachèvements absorbants nécessaires afin que ces loges soient le plus confortable possible pour leur public. ​»

Un chantier épanouissant

Enfin, une analyse acoustique a également été réalisée afin de maîtriser les bruits et les vibrations générées par les systèmes de ventilation tant à l’intérieur des loges que dans l’environnement. « Situé partiellement à l’arrière de la tribune, le système de ventilation a un débit très important. Nous avons donc collaboré avec l’entreprise et les auteurs de projets dans le but de limiter l’impact sonore de ces équipements de ventilation. La construction de cette tribune n’est pas anodine. Il y a eu une recherche technique poussée afin que toutes les fonctions, bien différentes, de la tribune soient compatibles. Au final, ce chantier était épanouissant d’un point de vue technique et du point de vue des relations avec les partenaires », conclut Eric Bruyère. 

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Olivia Castelein

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureuse d'en parler avec vous.

0%

    Envoyez-nous un message