Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Construction

Une expérience vertigineuse

WhatsApp-Image-2021-09-17-at-23.24.55
Via son département Wind-technics, VMN Services est fier d’avoir atteint son premier objectif : être le leader belge de la maintenance d’éoliennes par cordes.

Texte | Philippe Selke

Photos | VMN Services

5 août 2022 Temps de lecture 8 minutes

Partager cet article

Du sommet de la Tour Eiffel à 80 mètres sous terre 

Intervenir en hauteur ou en profondeur sur une infrastructure ou un bâtiment, pour entretenir ou construire en toute sécurité, voilà pourquoi le secteur s’arrache les cordistes de VMN Services. Entretien de pylônes GSM ou de panneaux photovoltaïques, maintenance de sprinklers par-dessus une chaîne de production en activité, réparation de béton sur un barrage, les terrains de jeu de Steve Quaqueux et de ses équipes sont d’une étonnante diversité. Avec cependant un fil rouge : l’obligation de sécurité.

Notre plat pays regorge d’opportunités : stades, bâtiments de grande hauteur comme les hôtels, silos, ouvrages d’art, éoliennes, bâtiments industriels,…

Une passion devenue métier

VMN est l’acronyme de Vertical Maintenance Nettoyage, mais les domaines d’intervention dépassent largement le cadre du simple entretien, pour s’ouvrir à la construction et au génie civil. Un retour aux sources pour Steve Quaqueux, Directeur Opérationnel, qui se souvient de ses débuts : « Grimpeur et alpiniste par passion, je ne connaissais rien du tout au secteur du bâtiment. Je souhaitais allier passion et boulot en travaillant en extérieur sur des immeubles, des falaises, des pylônes… Après avoir travaillé 6 ans dans une entreprise de Charleroi, j’ai pris mon envol… pour me retrouver peu de temps après à l’étranger, à Tahiti puis en Afrique, actif dans la construction d’immeubles. Sceller des vitres pare-balles de plusieurs centaines de kilos à 80 m de haut, finir des travaux de peinture ou réaliser des carottages à grande hauteur, … ne sont que quelques exemples. » En 2015, Steve Quaqueux a souhaité assurer ses arrières en limitant sa dépendance aux gros contrats internationaux. C’est la naissance de VMN Services en Belgique, en forte croissance depuis 2021 suite à la reprise de la société par Patrick van Male.

« Là où je pensais au début me spécialiser dans le nettoyage sur cordes, j’ai vite compris que les secteurs de la construction et du génie civil étaient en demande. »

Chaque projet est un nouveau défi

Notre plat pays regorge en effet d’opportunités : stades, bâtiments de grande hauteur comme les hôtels, silos, ouvrages d’art, éoliennes, bâtiments industriels,… « Notre métier commence à partir de 2 mètres de haut. Nous travaillons aussi bien en hauteur qu’en profondeur. Là où je pensais au début me spécialiser dans le nettoyage sur cordes (vitres, relais GSM, panneaux solaires), j’ai vite compris que les secteurs de la construction et du génie civil étaient en demande. » Ainsi, VMN est intervenu et interviendra encore sur la gare de Mons, pour évacuer la limaille de fer quand les soudeurs auront scellé les vitres. A Coo, une équipe a été appelée pour réaliser 18 forages de 300 cm de profondeur dans le barrage, et ce dans un délai de 48 heures. Appelé au départ pour une petite intervention sur la tour de 27 m de l’école de parachutisme LuxFly à Arlon, VMN en a finalement achevé la construction : structures métalliques, pose de bardages en béton, électricité, mise en lumière et mise en fonction des ventilateurs. Dans un puits à 80 m de profondeur à Frameries, il s’agissait de remplacer des câbles électriques sous très haute tension alimentant la ville de Mons. Aux lacs de l’Eau d’Heure, VMN a effectué la purge du barrage : démolition du béton menaçant et passivation de la matière ferreuse pour éviter une corrosion future, le tout sur 93 000 m2. A Bruxelles, l’entreprise travaille actuellement sur un projet qui, s’il se réalise, donnera une belle visibilité à l’entreprise qu’il dirige : le démontage des échafaudages du Palais de Justice !

VMN Services est la première entreprise belge à avoir travaillé sur la Tour Eiffel.

Des équipes spécialisées dans les différents métiers de la construction

En forte croissance, nous recrutons continuellement de nouveaux colla­borateurs issus du secteur de la construction : nous avons ainsi des soudeurs, des peintres, des électriciens, des maçons, … pour un staff comptant 16 personnes. Chaque spécialité est représentée par au moins 2 travailleurs, de façon à pouvoir former des binômes. Nous intervenons en effet toujours par deux sur le terrain, même si une troisième personne est souvent utile pour sécuriser le transport de matériel. »      

Via son département Wind-technics, VMN Services est fier d’avoir atteint son premier objectif : être le leader belge de la maintenance d’éoliennes par cordes. 

Concluons sur un cocorico : VMN Services est la première entreprise belge à avoir travaillé sur la Tour Eiffel. Preuve que les « petits Belges » peuvent faire du très grand travail !   

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Olivia Castelein

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureuse d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message