TRBA à l’œuvre sur sa propre parcelle dans le zoning Polaris. (Photo : TBRA)

02:21
29-03-2019

Regroupement de toutes les activités logistiques dans le nouveau zoning Polaris à Péruwelz

Avec plus de 400 collaborateurs répartis dans les différentes entités du groupe, TRBA est devenu au fil du temps l’un des acteurs les plus importants dans la construction routière en Wallonie et exporte même depuis quelques années sa spécialisation et son savoir-faire dans les revêtements en béton au-delà de nos frontières. Le groupe a récemment acquis une parcelle dans le nouveau zoning Polaris à Péruwelz afin d’y regrouper toutes les activités logistiques actuellement éparpillées dans de nombreux bâtiments sur plusieurs sites.

Structuré en 10 divisions (Béton, Asphalte, Génie civil, Terrassement, Recyclage, Egouttage, Infrastructures routières, Déconstruction & Environnement, International Business et Industrie & Services annexes), le groupe TRBA base sa démarche sur les points suivants :

• Une approche scientifique de chaque aspect du chantier comprenant l’étude de dimensionnement, l’étude environnementale et l’analyse en laboratoire des matériaux disponibles en vue d’une valorisation optimale

• Une recherche permanente de techniques et des engins les plus modernes, les plus innovants et les plus efficaces.

Ancrage local fort

Visualisation d’architecte du nouveau bâtiment sur le zoning Polaris. (Image : AAVO)

 

Historiquement implanté à Mouscron le groupe TRBA a installé son siège social dans le zoning de la Hurtrie à Péruwelz en 1998. Il y a un an, TRBA fut la première entreprise à acquérir une parcelle dans le nouveau zoning Polaris, idéalement situé avec accès direct à l’autoroute. Sébastien Wyseur, Responsable Division Industrie & Services Annexes : « Notre entreprise possède un ancrage local très fort puisqu’au fur et à mesure des années, notre activité s’est développée autour de ce centre géographique avec tous les effets positifs associés. Notre intention est clairement de renforcer notre présence à Péruwelz et la création de la nouvelle zone économique Polaris constitue une véritable opportunité d’y parvenir. »

Nouvelle base logistique

Visualisation d’architecte du nouveau bâtiment sur le zoning Polaris. (Image : AAVO)

 

Concrètement, sur le site seront regroupées toutes les activités de logistique du groupe, liées de près ou de loin au « matériel » de chantier, à savoir donc un garage pour les entretiens et réparations de camions, camionnettes, voitures et engins de chantier ainsi qu’un magasin de pièces détachées, une cabine de peinture et sablage, une station de lavage et une station-service ; un hall de dépôt de petit matériel et fournitures diverses pour les chantiers (drive-in), un entrepôt de matériel pour les activités béton et signalisation, un parking pour camions, camionnettes et véhicules privés. Sur cette zone seront également installés des bureaux de passage pour le personnel itinérant de chantier ainsi que des bureaux pour le personnel présent à temps plein sur le site.

Sébastien Wyseur : « Avec ces nouvelles installations plus modernes, tout le monde pourra travailler de manière encore plus efficace. Le regroupement sur un seul site permettra aussi quelques synergies en termes d’organisation et de gestion de toute la logistique. L’administration restera quant à elle à Mouscron. »

Comme terrassements, aménagements de voiries et de parkings font partie du cœur de métier de TRBA, le groupe se charge logiquement des travaux préalables à la construction du nouveau bâtiment, conçu par AAVO architects.

Engagement sur la création d’emplois locaux

Visualisation d’architecte du nouveau bâtiment sur le zoning Polaris. (Image : AAVO)

 

Dans son nouveau bâtiment, TRBA prévoit une salle qui sera spécialement dédiée à la formation. L’entreprise fut d’ailleurs la première à signer une charte par laquelle elle s’engage à favoriser l’emploi local. En contrepartie, les communes de Péruwelz et Beloeil, le Forem et Ideta, partenaires de cette initiative, se chargeront de répondre au mieux aux besoins des entreprises signataires. « 50 % de nos travailleurs viennent de Wallonie picarde, mais nous voudrions faire mieux encore et augmenter ce taux d’emploi local », ajoute Sébastien Wyseur. 

Tekst: Philippe Selke
Beeld: AAVO et TRBA

Construire la Wallonie partners

COPRO